Cet article date de plus d'un an.

Royaume-Uni : des documents de défense "sensibles" découverts par un quidam

Le ministère de la Défense britannique a expliqué qu'une enquête avait été ouverte.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le HMS Defender de la Royal Navy britannique arrive dans le port de Batoumi (Géorgie). (SEYRAN BAROYAN / AFP)

Le ministère britannique de la Défense a expliqué dimanche 27 juin avoir lancé une enquête après la découverte par un quidam de documents "sensibles" concernant les affaires militaires du pays.

Ces documents classifiés, une cinquantaine de pages au total comprenant des courriels et des présentations PowerPoint selon la BBC, ont été retrouvés mardi matin derrière un arrêt de bus dans le Kent (sud de l'Angleterre), en un tas détrempé. Certains de ces documents évoquaient une possible présence militaire britannique en Afghanistan après le départ des forces internationales. D'autres concernaient la possible réaction de la Russie au passage mercredi d'un navire de la Royal Navy, le HMS Defender, en mer Noire, au large de la Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014.

Le ministère de la Défense a précisé que la perte des documents avait été signalée par un employé. "Le ministère prend la sécurité des informations extrêmement au sérieux et une enquête a été lancée", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.