Police : comment sont recrutés les gardes du corps de la République ?

Publié
Police : comment sont recrutés les gardes du corps de la République
Article rédigé par
C. Cuello, M. Lavieille, A. Pacary, L. Hauville, V. Castel, J. Pirès - France 2
France Télévisions

Les candidats à la présidentielle ont leur propre service d'ordre, mais l'Etat met aussi à la disposition des candidats des hommes du service de la protection de la Police nationale. Comment sont recrutés et formés ces "gorilles de la République" ?

Reconnaissables à leur oreillette et à leur valise de protection en kevlar repliable, attentifs au moindre danger, ces officiers de sécurité protègent la vie des ministres et des personnalités. La campagne présidentielle commence. Ce sont eux qui assurent la sécurité de tous les candidats, quels que soient leur couleur politique.

Six semaines de formation intensive

Comment sont-ils recrutés et sur quels critères ? Ils doivent passer des épreuves pour évaluer leur résistance, leur ténacité. Au volant, ils testent leur concentration et leur réactivité. Julie, 27 ans, fait partie des six femmes candidates cette année. Elle vient de la BAC et sa mission était de transporter un ministre sur un parcours semé d'embûches, le plus vite possible et sans secousse. Ils sont policiers depuis au moins deux ans et leur rêve est d'intégrer le SDLP, le service de la protection, une unité d'élite de la Police nationale. Les examinateurs détectent ceux qui sont capables de se surpasser, au risque d'y laisser leur vie. Julie a terminé major de la sélection. Sur les 38 candidats, 31 sont retenus. Ils auront six semaines de formation intensive avant de rejoindre les 700 officiers de sécurité du SDLP.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.