Nucléaire : un rapport accablant sur la sécurité des centrales

Un rapport parlementaire publié jeudi 5 mai dans la matinée est accablant. Il épingle le manque de sécurité des sites nucléaires.

Voir la vidéo
France 2

Un drone qui s’écrase contre une centrale nucléaire, c’était mardi 3 juillet à Bugey, dans l’Ain. Cette action a été menée par l’ONG Greenpeace pour atteindre un objectif : montrer le faible niveau de protection des centrales nucléaires en France. Ce constat de vulnérabilité a été fait par la commission d’enquête parlementaire sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires. Le rapport des députés qui paraît jeudi 5 juillet dans la matinée est accablant. Les 19 centrales nucléaires françaises ne sont pas assez protégées du risque terroriste.

Un recours trop fréquent à la sous-traitance

D’importantes failles existent également en cas de catastrophe naturelle. Autre conclusion du rapport, les centrales ont désormais trop souvent recours à la sous-traitance. Les agents d’EDF ne sont plus en mesure d’effectuer eux-mêmes certaines interventions délicates. Les opérations sont de plus en plus nombreuses sur des infrastructures vieillissantes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire du Bugey (Ain). Photo d\'illustration 8 avril 2016.
La centrale nucléaire du Bugey (Ain). Photo d'illustration 8 avril 2016. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)