Militaires : la France va-t-elle se retirer du Mali ?

Publié Mis à jour
Militaires : la France va-t-elle se retirer du Mali ?
FRANCE 2
Article rédigé par
D. Schiengler, B. Delombre, A. Dawance, H. Horoks - France 2
France Télévisions

C’est un autre sujet d’inquiétude pour la France. Doit-elle retirer ses forces militaires du Mali ? Emmanuel Macron pourrait l’annoncer ce soir, le 16 février, lors du dîner qui réunit plusieurs chefs d’états africains et européens, ce qui obligerait l’armée française à changer de stratégie.

Poussée au départ par le Mali, la France change de stratégie. Actuellement, l’opération Barkhane compte encore 4 600 hommes pour combattre le terrorisme au Sahel et 2 000 hommes déployés au Mali. Mais un sentiment anti-français monte dans le pays. La junte militaire a même fait appel à des mercenaires russes. Les effectifs vont donc être réduits. Trois bases situées au Nord ont déjà été fermées, les autres pourraient ne pas tarder à subir le même sort.

L’armée française veut se redéployer

Indésirable au Mali mais en pointe contre le terrorisme, l’armée française souhaite se redéployer. Quelques centaines de soldats français sont déjà présents au Sénégal, en Côte d’Ivoire ou au Gabon. La France voudrait également se positionner au Niger, l’un des partenaires les plus proches de la zone. "Nous avons besoin de la France dans ce qu’elle peut nous donner et que nous n’avons pas", a déclaré Mohamed Bazoum, président du Niger.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.