Cet article date de plus de deux ans.

Loiret : un Mirage 2000 perd une bombe d'exercice en vol et fait deux blessés au sol

Les deux salariés touchés par cette réplique de bombe servant notamment aux exercices sont en état d'urgence relative, mais leurs jours ne sont pas en danger, rapporte France Bleu Orléans, mardi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un mirage 2000, le 2 novembre 2008. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Un Mirage 2000 de l'armée de l'air a perdu une bombe d'exercice au-dessus de la commune de Nogent-sur-Vernisson (Loiret), rapporte France Bleu Orléans, mardi 10 avril. La perte de cette munition par cet avion de chasse qui rejoignait Nancy (Meurthe-et-Moselle) a fait deux blessés.

Une munition inerte

Il s'agit d'une réplique de bombe servant notamment aux exercices. Il est donc question d'une munition inerte, mais en tombant dans l'usine d'un sous-traitant automobile, l'engin a fait deux blessés. Ces derniers sont considérés comme étant en état d'urgence relative, mais leurs jours ne sont pas en danger.

Les pompiers, prévenus peu avant 16 heures sont intervenus rapidement. Ils étaient une quarantaine au total, craignant dans un premier temps un risque d'explosion, avant d'apprendre que l'objet ne présentait pas de risque.

Par précaution, 600 salariés ont été évacués vers un point de rassemblement. Selon les premiers éléments de l'enquête, c'est l'ogive, c'est-à-dire la tête de la bombe, qui s'est détachée, pour des raisons encore inconnues.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.