Défense : la Grèce achète six Rafale supplémentaires, la France salue une "excellente nouvelle"

Au total, la Grèce a commandé 24 de ces avions militaires à la France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'avion de combat française, le Rafale, vole dans les airs le 11 septembre 2021. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Les Rafale ont le vent en poupe. La Grèce, confrontée à des tensions récurrentes avec la Turquie, a annoncé samedi 11 septembre son intention d'acquérir six avions de chasse français Rafale supplémentaires, portant le total de ses commandes à 24 appareils. "J'ai annoncé l'achat de 18 Rafale. Il y en aura bientôt 24", avait assuré le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis lors du Salon international de Thessalonique. Une nouvelle dont s'est félicitée sur Twitter dimanche la ministre française des Armées, Florence Parly : "excellente nouvelle : la Grèce vient d'annoncer son intention d'acquérir 6 Rafale supplémentaires. Ensemble, nous avançons pour construire une véritable autonomie européenne."

La Grèce avait conclu en janvier l'achat de ses 18 premiers Rafale pour renforcer sa défense et son partenariat avec Paris face aux tensions accrues avec la Turquie voisine. Ce contrat, d'un montant d'environ 2,5 milliards d'euros, portait sur 12 appareils d'occasion et six avions neufs. Pour la France, ce contrat représente la première vente du Rafale en Europe, vers laquelle Paris cherche à orienter ses exportations d'armements et à susciter des coopérations. Le premier Rafale a été livré à la Grèce en juillet par l'avionneur Dassault Aviation et devrait voler "dans le ciel grec avant la fin de l'année", a assuré le Premier ministre grec.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.