Conflits : incidents entre des soldats indiens et chinois

Des affrontements opposant des militaires indiens et chinois ont viré au carnage dans une zone frontalière, à plus de 4 000 m d'altitude, dans l’Himalaya.

France 2

Un conflit s'est déroulé entre des soldats indiens et chinois dans une vallée du désert montagneux du Ladakh, au nord de l’Inde. Ces derniers n’étaient pas armés et se sont battus à coups de poing et de pierre. Au moins 20 militaires indiens ont été tués. La Chine refuse de communiquer le bilan de ses pertes. Les derniers hommages ont été rendus pour les soldats. Les combats se sont déroulés sur la berge d'une rivière, côté indien. Des soldats indiens auraient voulu enlever une tente installée par des militaires chinois.

Des années de conflits

Un déchaînement de violence s’en est suivi, et certains se sont noyés dans la rivière glacée. Depuis des semaines, la tension montait entre les militaires des deux camps. Dans cette région, les soldats des deux pays ne sont souvent pas armés, justement pour éviter tout incident. Car cela fait des années que les deux pays se battent pour cette portion de territoire. Aujourd’hui, l’Inde et la Chine sont les deux pays les plus peuplés de la planète, au sentiment nationaliste exacerbé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sommets indiens de l\'Himalaya, dont le massig de la Nanda Devi, sont photographiés depuis la ville de Rudrapragya, le 8 mars 2019.
Des sommets indiens de l'Himalaya, dont le massig de la Nanda Devi, sont photographiés depuis la ville de Rudrapragya, le 8 mars 2019. (VISHAL BHATNAGAR / NURPHOTO / AFP)