C’est quoi la NRA ?

Après chaque tuerie de masse aux États-Unis, le débat sur le contrôle des armes est relancé. Mais depuis la tragédie de Parkland, le très puissant lobby des armes est dans la tourmente.

Voir la vidéo

"Je suis l'association national des armes et je suis le sanctuaire de la liberté." Dana Loesch est la porte-parole de la NRA (National Rifle Association). Ce lobby américain ultra-puissant fait parler de lui après chaque fusillade aux États-Unis. 

Avant d’être la force politique incontournable qu’elle est aujourd’hui, la NRA est à l’origine une organisation de chasseurs et d’amateurs de tirs créée en 1871 par deux anciens combattants de la guerre de Sécession. C’est en 1968 que la NRA investit le terrain politique pour défendre le second amendement de la constitution américaine qui garantit le droit de porter une arme à feu. 

Une influence politique et financière

 

Pour la NRA, porter une arme est une liberté et un droit fondamental. Forte de ses cinq millions de membres, elle s’affiche comme le défenseur des "droits civiques". Pour exercer son influence politique, elle est active au plus haut niveau de l’État ainsi que dans les médias. Elle produit en effet un magazine mensuel, une chaîne de télévision baptisée NRATV et des publicités à charge notamment lors des campagnes électorales à l’encontre des candidats soupçonnés de ne pas soutenir le second amendement. Au niveau politique, le puissant lobby verse des fonds à de très nombreuses responsables politiques américains, dont le sénateur américain Marco Rubio. Elle a également financé la campagne présidentielle de Donald Trump, qui se disait "très fier d’avoir le soutien de la NRA". Elle peut aussi compter sur le soutien de célébrités comme Clint Eastwood, Tom Selleck, ou encore Chuck Norris. 

Les médias traditionnels sont aussi dans leur ligne de mire. Après la fusillade du lycée de Parkland, le 14 février dernier, la porte-parole de la NRA a déclaré que "la plupart des médias traditionnels adorent les tueries de masse" et le directeur général du puissant lobby, M. LaPierre, a quant à lui accusé les "médias sociaux" de manipuler les enfants pour qu’ils "haïssent le deuxième amendement, qu’ils haïssent la liberté individuelle".

La NRA menacée

Depuis cette enième fusillade, la dix-huitième en milieu scolaire aux États-Unis depuis le début de l’année, le puissant lobby des armes dans la tourmente. Le mouvement étudiant anti-armes prend de l’ampleur. Une mobilisation incarnée notamment par la lycéenne rescapée de la tuerie, Emma Gonzalez, qui a prononcé un puissant discours après la tragédie. Une grande marche est prévue le 24 mars prochain à Washington. 

La NRA est également lâchée par une partie de ses partenaires. Plusieurs entreprises ont déjà annoncé leur rupture de contrat avec la NRA sous la pression de leurs clients, à l’image des compagnies aériennes Delta et United, les loueurs de voitures Enterprise et Alamo ou encore l’assureur MetLife. Mercredi 28 février, c’est au tour de deux grandes enseignes d’annoncer leur intention de restreindre les ventes d’armes. Désormais, Walmart et Dick’s Sporting Goods ne vendront plus d’armes automatiques aux personnes majeures âgées entre 18 et 21 ans.

C’est quoi la NRA ?
C’est quoi la NRA ? (BRUT)