Armée : l'épargne des Français mobilisée

D'anciens militaires ont conçu un projet de plan épargne qui consisterait à collecter nos économies pour financer l'équipement que la défense a du mal à s'offrir. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Financer des hélicoptères, des chars d'assaut, et même des armes lourdes grâce à l'argent des petits épargnants. Un projet de placement qui serait totalement inédit, et qui fonctionnerait comme un livret, très bien rémunéré au-dessus de l'inflation, pour acheter du matériel militaire. Une idée portée par deux anciens chefs d'État-major de l'armée française. L'État, selon ce général, n'aurait plus les moyens de financer seul ces efforts de défense. "Le cadre actuel a atteint ses limites, on ne peut pas se permettre de laisser notre défense se dégrader", assure le général Jean-Paul Paloméros.

"Ça n'a aucun sens"

Placer de l'argent pour soutenir l'armée, l'idée divise. Faire appel aux Français pour financer l'effort de guerre, cette idée rappelle ces grands emprunts de dizaines de milliards de francs en 14-18. La souscription nationale face à l'ennemi à l'époque. Mais aujourd'hui, serait-ce encore aux épargnants de financer eux-mêmes les efforts de l'armée ? L'État doit-il abandonner cette mission ? Non, selon le député Gilles Carrez, pour qui "ça n'a aucun sens, parce que c'est une mission régalienne et que ça doit relever de financements primaires de l'État, et pas de financements accessoires."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un militaire de l\'opération Sentinelle, le 6 août 2016 à Lorient (Morbihan).
Un militaire de l'opération Sentinelle, le 6 août 2016 à Lorient (Morbihan). (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)