Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Pierre Rabhi : "l’agro écologie une philosophie pas simplement une technique"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min
Invité exceptionnel de Jean-Paul Chapel dans ":L’éco" mardi 4 avril, Pierre Rabhi, paysan, philosophe, économiste, présente sa dernière collection d’ouvrage : "Carnets d’alerte" (Ed. Presses du Châtelet). -
Pierre Rabhi : "l’agro écologie une philosophie pas simplement une technique" Invité exceptionnel de Jean-Paul Chapel dans ":L’éco" mardi 4 avril, Pierre Rabhi, paysan, philosophe, économiste, présente sa dernière collection d’ouvrage : "Carnets d’alerte" (Ed. Presses du Châtelet). - (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - Maurine Bajac
France Télévisions
franceinfo

Invité exceptionnel de Jean-Paul Chapel dans ":L’éco" mardi 4 avril, Pierre Rabhi, paysan, philosophe, économiste, présente sa dernière collection d’ouvrage : "Carnets d’alerte" (Ed. Presses du Châtelet).

"À partir du moment où la communauté humaine prend en compte la faim dans le monde comme un problème à résoudre, c’est réalisable" Pierre Rabhi, fondateur du mouvement "Les colibris" et pape de l’agro écologie, développe son champ des possibles pour l’avenir de notre humanité, mardi 4 avril sur le canapé gris de ":L’éco".

Il poursuit : "pourquoi un continent aussi riche que l’Afrique souffre de famines ? Ce n’est pas dû au manque de ressources mais à un système. Au Sahel par exemple, on utilise l’humus : un principe naturel avec les déchets des animaux et des végétaux. Vous reproduisez ce que la nature a fait."

"Lobby"

L’agriculture est bouleversée, privilégiant la culture intensive à la culture raisonnée : "on a tellement simplifié l’agriculture par la restitution de substances fabriquées dans des usines et c’est devenu un lobby. On a occulté cette approche naturelle mise au point par la nature il y a des millénaires."

Passéiste ou franchement réac ? En réponse à la Question qui fâche Pierre Rabhi affirme : "je ne suis ni passéiste ni réac : je suis dans le respect de chaque personne !  Je ne suis pas du tout homophobe, la seule chose est qu’il ne faut pas causer préjudice à qui que ce soit."

Une pensée sage pour un homme de 78 ans, mais qui reprendra le flambeau face à un débat hystérique ? C’est l’objet de la Question perso : " je ne cherche pas de successeur mais quand je fais le bilan de ma petite existence j’ai formé beaucoup de monde. Donc pour moi la succession elle est faîte mais la vision auquel je tiens c’est que l’agro écologie porte un message philosophique pas simplement une technique."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Pierre Rabhi a choisi une sonate de Jean-Sébastien Bach.

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.                

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.