Vague de froid : les arboriculteurs frappés par le gel

Publié
Vague de froid : les arboriculteurs frappés par le gel
Article rédigé par
O.Poncelet, C.Arnold, A.Guillé-Épée, R.Massini, J.Delage, N.Sadok - France 2
France Télévisions

La nuit du lundi 4 avril a été la plus froide depuis 1947 pour un mois d'avril. Certains arboriculteurs ont quasiment tout perdu à cause du gel de leurs cultures.

Dans la soirée du dimanche 3 avril, un couple d'arboriculteurs avait mis son réveil à 23h pour allumer des bougies dans son exploitation. Ils avaient un hectare de pêches à protéger. Toute la nuit du lundi 4 avril, ils ont surveillé la météo attentivement, car chaque degré compte. Au total, les deux agriculteurs ont allumé 150 bougies à 10 euros pièce, soit 1 500 euros pour passer la nuit et s'assurer de récolter des pêches cet été. Pour cette fois, leurs pêches ont été sauvées.

La nuit la plus froide pour un mois d'avril depuis 1947

En revanche, d'autres arboriculteurs ont souffert du gel pendant la nuit du 4 avril, qui était la plus froide depuis 1947 pour ce mois-ci. Alsace, Bourgogne, Dordogne, Vienne : de nombreuses régions ont été touchées. Dans la matinée du 4 avril, un arboriculteur de Bonnes (Vienne) a constaté le gel de ses abricotiers. Le coup est dur, d'autant plus que l'an dernier, déjà, ses abricots étaient perdus.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.