Pouvoir d'achat : vers un chèque alimentaire étendu à tous les aliments ?

Publié Mis à jour
Pouvoir d'achat : vers un chèque alimentaire étendu à tous les aliments ?
Article rédigé par
P.-L.Monnier, C.De La Guérivière, T.Maillet P.Caron, F.Le Moal, A.Lo Casio, M.Le Rue - France 2
France Télévisions

Le chèque alimentaire devait permettre d'aider les ménages en difficulté à accéder à des produits issus des circuits courts. Le gouvernement pourrait choisir l'efficacité, en donnant un coup de pouce aux plus défavorisés sans vérifier le contenu du panier de courses.

Le chèque alimentaire, promesse d'Emmanuel Macron pour les plus modestes, devait servir à acheter des fruits et légumes bios ou locaux. Face à l'inflation, le gouvernement pourrait étendre la mesure à tous les produits alimentaires. Au lieu d'une aide mensuelle, il pourrait s'agir d'un versement unique, entre 50 et 150 euros selon les sources, sous forme de virement ou de bon alimentaire. "Il faut qu'il puisse, dans la mesure du possible, soutenir l'agriculture française et permettre aux Français, notamment les plus modestes, d'avoir accès à une alimentation de qualité", estime Jean-Noël Barrot, député MoDem des Yvelines. 

Un dispositif difficile à mettre en œuvre 

Pour les spécialistes, le dispositif est difficile à mettre en œuvre dans les rayons. "C'est de la chirurgie de définir le bon périmètre pour les produits qui seraient valables pour ce chèque alimentaire. (…) Dès lors que ça devient très compliqué à mettre en œuvre, en règle générale, l'histoire nous montre que ça n'est pas mis en œuvre", alarme Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. Les détails pourraient être présentés d'ici à la fin du mois de juin, pour un vote durant l'été à l'Assemblée nationale. 

Parmi nos sources :

Ministère de l’Économie

Ministère de l’Agriculture 

Liste non exhaustive. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.