Inondations : un coup dur pour les agriculteurs

Nicolas Martin, 24 ans, est maraîcher. Après les inondations, il tire un bilan effroyable de la situation.

France 2

Dans les villes touchées par les inondations, les dégâts sont considérables. Mais l'impact est également très important dans les campagnes et notamment pour les agriculteurs qui ont vu leurs champs subitement inondés. Une équipe de France 2 est partie à la rencontre d'un maraîcher, à Freneuse, dans la Seine-Maritime.

Une perte de 20 000 euros

Pommes de terre, carottes, tomates... Nicolas Martin, 24 ans, a tout perdu. "Tout ce qu'on a fait dans l'année est perdu", déplore-t-il, dévasté. L'homme évalue les pertes autour de 20 000 euros, son chiffre d'affaires annuel. "On ne va rien pouvoir sortir, aucun bénéfice", analyse-t-il, en espérant même ne pas mettre la clé sous la porte. Alors qu'il a commencé son activité il y a deux ans seulement, le jeune maraîcher le sait : "là, ça va être assez compliqué", constate-t-il, au micro de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT