Ille-et-Vilaine : des méga-serres à tomates éclairées la nuit perturbent les oiseaux

En Bretagne, les producteurs de tomates utilisent des lumières nocturnes pour faire pousser leurs fruits. Des éclairages qui perturbent les habitants, mais aussi les oiseaux, totalement déréglés.

FRANCE 2

Les habitants de La Chapelle-des-Fougeretz (Ille-et-Vilaine) ont assisté à la mise en place de méga-serres d'un genre nouveau. Les producteurs de tomates du coin ont eu l'idée d'installer des lumières nocturnes pour leurs serres chauffées afin de mieux faire pousser leurs fruits, cultivés hors sol et hors saison. Un éclairage que l'on compare aux aurores boréales et qui perturbent les oiseaux. Ceux-ci finissent par chanter en pleine nuit.

"Une aberration"

17 hectares de tomates sont au cœur de la polémique. Un voisin, Jérémy Delobel, appelle les producteurs à repenser leur méthode de culture. "On peut se demander, aussi, s'il ne faut pas changer notre mode de consommation ou trouver un autre procédé qui permettrait de manger les tomates pour ceux qui le souhaitent en ayant moins d'impact sur la biodiversité", fait-il valoir. Un autre habitant, Éric Lebrument, parle d'une "aberration". "On fait un travail dans les communes pour diminuer la lumière urbaine et on éclaire la campagne", s'étonne-t-il. Sébastien Vauclair, docteur en astrophysique, confirme que la lumière est très importante pour les oiseaux. "Certains oiseaux migrateurs se repèrent avec les étoiles et la voie lactée pour trouver leur chemin. Si on se retrouve dans un halo lumineux où l'on ne voit plus d'étoiles, ces animaux vont être perturbés", assure-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des méga-serres à tomates éclairées la nuit pour maximiser leur rendement, à La Chapelle-des-Fougeretz (Ille-et-Vilaine).
Des méga-serres à tomates éclairées la nuit pour maximiser leur rendement, à La Chapelle-des-Fougeretz (Ille-et-Vilaine). (FRANCE 2)