Feuilleton : passeport pour une nouvelle vie (1/5)

Au Cambodge, un couple de Français a changé radicalement de vie pour cultiver le poivre emblématique du pays.

France 2

On connaît du Cambodge ses vestiges archéologiques, les fameux temples d'Angkor, sa nature luxuriante et tropicale, ses plages et son fameux poivre de Kampot. Il est pour beaucoup le plus réputé au monde. Pour trouver les premières plantations de ce poivre, il faut rouler du sud du pays pendant une vingtaine de kilomètres à l'intérieur des terres et rencontrer un couple de Français : Nathalie et Guy Chaboche. Il y a cinq ans, ils vivaient encore à Londres (Angleterre) où ils étaient à la tête d'une société d'informatique. La cinquantaine passée, ils sont devenus planteurs du jour au lendemain.

Le plus gros employeur de la région

Ils ont maintenant une plantation de poivre de Cambodge bio. Ils sont allés au bout de leur rêve sans ruine regretter. La plantation de 50 hectares de poivriers est devant leur maison. La saison de la récolte dure quatre mois et se fait entièrement à la main par les 200 ouvriers agricoles cambodgiens. La saveur de ce poivre, rouge, blanc ou vert n'a pas d'équivalent au monde et sa culture est une science. Le couple s'est entouré des meilleurs. Après le ramassage, il y a le tri. En 2017, 12 tonnes de poivre sont passées par la plantation. Le poivre du Cambodge peut valoir entre 200 et 300 euros le kilo et la plantation est le plus gros employeur de la région. "C'est un pays où il y a beaucoup d'opportunités notre expérience et notre vision du projet et l'exécution des Cambodgiens a permis d'aller très vite dans ce projet", témoigne Nathalie.

Cambodge 
Cambodge  (France 2)