Enquête : le vin sans alcool se développe en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Vins : le vin sans alcool se développe en France
Vins : le vin sans alcool se développe en France Vins : le vin sans alcool se développe en France (France 2)
Article rédigé par France 2 - S. Brunn, C. Arnold, M. Renier, A. Husser, E. Rassat., A. Canestraro
France Télévisions
France 2
Certains vignobles ont fait le choix de produire du vin sans alcool pour répondre à une nouvelle demande. Qu’en pensent les sommeliers et nos palais ?

Rouge, blanc, rosé : voilà les classiques d’une foire aux vins. Mais que diriez-vous d’une bouteille sans alcool ? Les consommateurs sont mitigés. Pour comprendre à quoi ressemble le vin sans alcool, direction le Bordelais. À Montagne-Saint-Émilion (Gironde), Coralie Deboire s’est lancée il y a deux ans dans le vin sans alcool, à la demande d’un client. Pour le produire, elle use de la même méthode que pour du vin classique : la fermentation et l’élevage en barrique, avant la désalcoolisation en Allemagne.  

Une production encore marginale 

À Landiras (Gironde), le premier exportateur français de vin a investi 3,5 millions euros dans un nouveau bâtiment, où le vin réchauffé jusqu’à 40 °C environ. À cette température sous vide, l’alcool et les arômes s’évaporent, puis les arômes sont reconduits dans le vin désalcoolisé. La production, aujourd’hui marginale, à terme pourrait répondre à la crise du secteur viticole. Après une dégustation à l’aveugle, le test est concluant pour le blanc, beaucoup moins pour le rouge. L’offre est encore limitée et la qualité des bouteilles est variable. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.