Alimentation : les noix de cajou, la saveur du Vietnam

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Alimentation : les noix de cajou, la saveur du Vietnam -
Alimentation : les noix de cajou, la saveur du Vietnam Alimentation : les noix de cajou, la saveur du Vietnam - (France 2)
Article rédigé par France 2 - L.Berbey, G.Baslé, A.Forget
France Télévisions
France 2
Le 20 Heures du lundi 31 juillet vous emmène dans le sud du Vietnam afin de découvrir comment sont cultivées et récoltées les noix de cajou. Ils s’y trouvent des anacardiers à perte de vue, l’arbre qui porte ce fruit.

À l’heure de l’apéritif, elles occupent souvent la place d’honneur. Grillées, salées ou nature, les noix de cajou régalent les papilles des Français. Mais avant de se trouver dans votre salon, les noix ont poussé sur les plaines du Vietnam. Le pays en est l’un des plus gros producteurs mondiaux. Les terres sont particulièrement riches, propices à la culture des anacardiers, des grands arbres qui portent les futures noix de cajou. Elles poussent accrochées à un fruit en forme de pomme.

150 kilos de noix par jour

Ce n’est qu’une fois tombée de l’arbre que l’on peut les ramasser. "Je sépare le fruit de la noix. Les noix seront vendues et les pommes seront utilisées comme engrais", explique une travailleuse. La récolte s’étend de mars à mai dans une région tropicale. Une période durant laquelle les travailleurs ramassent chacun jusqu’à 150 kilos de noix par jour. Les noix sont ensuite amenées sur un terrain pour y être séchées au soleil pendant quatre à cinq jours. Après un passage en usine, les noix sont exportées dans le monde entier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.