Agriculture : une mesure pour faciliter le recrutement des travailleurs étrangers

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé la reconnaissance de l'agriculture comme un secteur sous tension. De quoi faciliter le recours à des travailleurs étrangers et répondre à la pénurie de main-d'œuvre. L'arrêté doit être publié dans les prochains jours.
Agriculture : une mesure pour faciliter le recrutement des travailleurs étrangers Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé la reconnaissance de l'agriculture comme un secteur sous tension. De quoi faciliter le recours à des travailleurs étrangers et répondre à la pénurie de main-d'œuvre. L'arrêté doit être publié dans les prochains jours. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Rigeade, D. Sébastien, M. Nadal, L. Bourgoin
France Télévisions
France 2
Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé la reconnaissance de l'agriculture comme un secteur sous tension. De quoi faciliter le recours à des travailleurs étrangers et répondre à la pénurie de main-d'œuvre. L'arrêté doit être publié dans les prochains jours.

Faciliter l'embauche des travailleurs étrangers. C'est l'objectif du gouvernement en reconnaissant l'agriculture comme un secteur sous tension. Aujourd'hui, c'est à l'employeur de faire les démarches pour sa main d'œuvre étrangère. Des procédures souvent longues et difficiles pour des arboriculteurs du Rhône, qui passent des heures derrière l'écran pour recruter une dizaine de saisonniers marocains chaque année.

Ce sera à l'ouvrier de demander lui-même son visa

Désormais, ce ne sera plus à l'employeur de faire ces procédures, mais à l'ouvrier de demander lui-même son visa. Première condition pour l'obtenir : exercer un métier dit "en tension". Cela pourrait concerner par exemple les éleveurs, les bûcherons, les pêcheurs ou encore les cueilleurs de fruits. Actuellement, un étranger candidat à un métier en tension doit tout de même remplir plusieurs critères : résider en France depuis trois ans, être inconnu des services de police et exercer ces métiers depuis plusieurs mois. En France, les plus gros besoins de saisonniers se concentrent l'été sur les fruits, les légumes et la viticulture.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.