Agriculture : la France importe de plus en plus de denrées alimentaires

Les agriculteurs ont du mal à trouver des repreneurs pour leurs exploitations. C'est inquiétant, d'autant que notre agriculture décline. Présente sur le plateau du 20 heures, la journaliste de France 2 Justine Weyl fait le point sur la situation.

France 2

L'agriculture française décline. On risque bientôt d'importer plus de produits qu'on en exporte. "Ce sera le cas d'ici 2023 selon un rapport du Sénat. Car notre excédent commercial agricole chute dangereusement. En cinq ans, le solde a été divisé par deux, passant de 11,4 milliards d'euros en 2011 à 5,5 milliards d'euros en 2017. Les exportations françaises ne progressent pas aussi vite que dans d'autres pays. La France était le 3e exportateur mondial en 2005. Elle a chuté à la 6e place", explique la journaliste Justine Weyl, présente sur le plateau du 20 heures. 

La France importe 20% de son alimentation

Mais, derrière ces perspectives assez sombres, une embellie est à prévoir. "Les moissons ont été abondantes en 2018. Cela a dynamisé les exportations, notamment celles de blé tendre", précise Justine Weyl. Près d'1 fruit ou légume sur 2 consommé en France est importé, tout comme 25% de la viande de porc ou 34% de la volaille. Globalement, la France importe environ 20% de son alimentation. Selon les sénateurs, un quart des importations ne respectent pas les normes sanitaires minimales françaises. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Quelque 55 000 hectares de terres agricoles changent d\'usage chaque année, selon la FNSafer.
Quelque 55 000 hectares de terres agricoles changent d'usage chaque année, selon la FNSafer. (REMY GABALDA / AFP)