Cet article date de plus de six ans.

Les salariés d'un magasin font grève pour réclamer un patron

Le Leader Price de Vineuil (Loir-et-Cher) n'a plus de directeur depuis le début du mois de janvier. Conséquence ? Certains employés héritent de tâches supplémentaires.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Leur magasin n'a plus de directeur depuis le 6 janvier, alors les salariés d'un Leader Price de Vineuil (Loir-et-Cher) se sont mis en grève, jeudi 29 janvier 2015. ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Les onze salariés du magasin Leader Price de Vineuil, près de Blois (Loir-et-Cher), se sont mis en grève pour demander "un patron", annonce le syndicat Force ouvrière, jeudi 29 janvier. Leur magasin n'a plus de directeur depuis le 6 janvier.

Un salarié contraint de s'occuper de la comptabilité

En effet, travailler sans responsable réserve quelques déboires. "Notre direction nous demande d'assurer des tâches qui relèvent d'un manager de magasin, en continuant de nous payer au smic", se plaint un salarié, qui doit s'occuper de la comptabilité. "En 2014, Leader Price avait mis du temps à remplacer un manager parti pour un autre magasin. Comme la direction a vu qu'on arrivait à faire tourner la boutique, elle recommence."

Malgré la grève, le magasin est resté ouvert car la direction avait délégué du personnel. Des salariés ont été reçus par une délégation de la direction régionale du groupe, précise France 3 Centre. Cette dernière précise qu'une prime sera versée aux employés et qu'un directeur sera nommé avant le 1er avril. Et ce n'est pas une blague.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.