Ille-et-Vilaine : les salariés d'un supermarché se mobilisent contre l'ouverture le dimanche

Les employés du supermarché Cora dénoncent un passage en force de la direction, sans base de volontariat.

FRANCE 3

Dans le centre commercial de Pacé, en Ille-et-Vilaine, les salariés du supermarché Cora sont en colère, car leur direction va les obliger à travailler le dimanche matin. "Ce ne sera pas sur la base du volontariat, on ne sera pas du tout volontaire pour venir, il faut bien le préciser. On va avoir juste une petite majoration de salaire pour ces dimanches travaillés. Et ça va représenter huit à dix euros par mois", selon Cyrille Lechevestrier, délégué CFTC.

Le tribunal a cassé un arrêté préfectoral

La loi permet aux commerces alimentaires de détail d'ouvrir jusqu'à 13h le dimanche. Une autorisation suspendue jusqu'alors par arrêté préfectoral, qui vient d'être cassé par le tribunal administratif, au grand désarroi du maire de Pacé. "Les centre-bourgs sont des lieux de vie importants, et on ne souhaite pas du tout que ça puisse être déstabilisé de manière trop importante", regrette Paul Kerdraon, maire de Pacé.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés du supermarché Cora de Pacé (Ille-et-Vilaine) manifestent contre l\'ouverture le dimanche
Des salariés du supermarché Cora de Pacé (Ille-et-Vilaine) manifestent contre l'ouverture le dimanche (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)