Guyane : le projet controversé d'une mine d'or géante

En Guyane, le projet Montagne d'Or fait miroiter la création de milliers d'emplois. Il s'agit d'exploiter une mine d'or dans une nature jusque-là préservée. Un débat public débute mardi 3 avril.

Voir la vidéo
France 3

Au milieu de la forêt amazonienne, à une heure de vol de Cayenne, des baraquements, comme surgis de nulle part. C'est le camp de base de ce qui sera peut-être la plus grande mine d'or jamais exploitée sur le sol français : 8 km² entre deux réserves naturelles exceptionnelles. À la tête de la compagnie minière la Montagne d'Or, Pierre Paris. Il promet de créer plusieurs centaines d'emplois.

Macron pour, Hulot contre

Début de l'exploitation prévue en 2022 avec une fosse minière qui descendra jusqu'à 120 mètres de profondeur. C'est le projet d'un consortium russo-canadien. Il promet 780 millions d'euros d'investissement, trois milliards de retombées pour l'économie locale et une extraction respectueuse de l'environnement.

Pas de quoi rassurer les Jeunesses autochtones de Guyane. Les Amérindiens, qui vivent à une heure du site minier, s'inquiètent des rejets de cyanure, une substance chimique utilisée pour extraire l'or. Quelque 110 associations se sont constituées en collectif contre le projet. Mais la Guyane compte 23% de chômeurs et le projet promet de créer plus de 3 700 emplois directs et indirects. Une perspective qui a de quoi convaincre la majorité des élus locaux. Préserver la forêt ou créer des emplois, le projet divise même au sein du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JODY AMIET / AFP)