Pôle emploi : "parler du côté très déshumanisé de la machine"

Cécile Hautefeuille a dressé un portrait sans concession de ce qu'il se passe dans les agences Pôle emploi.

France 2

Cécile Hautefeuille, journaliste, a fréquenté à une époque les bureaux de Pôle emploi. De son expérience et des témoignages recueillis, elle en a tiré un livre : La Machine infernale. "Il n'y a pas un jour sans colère à Pôle emploi, chaque fois que je me suis rendue en agence, il y avait toujours quelqu'un qui criait sur un conseiller", explique la journaliste. "Le constat, c'est de se dire comment font les gens qui ne sont pas un minimum armés face à cette machine. Ça a vraiment été le point de départ de ce livre", souligne Cécile Hautefeuille sur le plateau de France 2.

"Derrière les chiffres, il y a des gens"

56 000 agents gèrent environ six millions de chômeurs aujourd'hui. Ce livre veut-il dénoncer l'inefficacité de Pôle emploi ? "Non, ce n'est pas pour dénoncer, mais plutôt pour faire des constats, de parler de ce côté très déshumanisé de la machine. Et surtout pour rappeler que derrière tous ces chiffres que l'on publie à chaque fin de mois, il y a des gens, des histoires, des vies", ajoute la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une file d\'attente à un bureau Pôle emploi de Nice (Alpes-Maritime), le 10 novembre 2016.
Une file d'attente à un bureau Pôle emploi de Nice (Alpes-Maritime), le 10 novembre 2016. (MAXPPP)