Cet article date de plus de sept ans.

Pôle emploi admet une erreur dans les chiffres du chômage en août

Pôle emploi a reconnu ce lundi un problème dans les chiffres du chômage du mois d'août. Un mois marqué par une baisse importante du nombre de demandeurs d'emploi (-1,5%). De nombreux chômeurs ont été radiés pour défaut d'actualisation en raison d'un problème d'acheminement de messages de relances. Sans ces problèmes, explique Pôle Emploi, la baisse aurait été comprise entre 0,7% et 0,9%.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La
baisse avait étonné. Et le gouvernement s'était bien gardé de se réjouir de
cette diminution de 1.5%
du nombre de demandeurs d'emplois en août. Dans un communiqué,
Pôle emploi a reconnu un dysfonctionnement. Il est dû à une défaillance dans l'acheminement
d'une partie des messages de relance (SMS et messages vocaux) aux demandeurs d'emploi, une tâche que Pôle Emploi sous-traite à l'opérateur SFR. 

Ainsi,
ce bug a entrainé une baisse du nombre de demandeurs d'emploi sans activité en août
de 50.000 personnes. Elle aurait dû être comprise entre 22.0000 et 29.000 personnes.
Sans ces problèmes, la baisse du chômage aurait été d'environ 0,7%. Ce dysfonctionnemenent n'a en revanche pas eu de conséquences sur l'indemnisation des chômeurs. 

Voir notre article ►►► Le chômage a-t-il vraiment baissé au mois d'août ?

"Transparence totale sur les chiffres" (Michel Sapin)

En début de journée, Michel Sapin le ministre du Travail avait expliqué avoir demandé des explications à Pôle emploi. Par ailleurs, Michel Sapin a assuré vouloir une transparence totale sur la mesure du chômage. 

"Je ne veux pas
changer la moindre règle, pas besoin de cela pour inverser la courbe"
,
a-t-il ajouté en martelant que "la tendance est déjà inscrite dans les
chiffres"
, celle d'une décélération menant vers l'inversion".

SFR reconnait son erreur

Les explications demandées par le ministre du Travail viendront sans doute de la part de SFR. En effet, l'opérateur a reconnu que l'incident venait de sa part, et assuré qu'il avait été réglé.

"SFR, prestataire de service de Pôle emploi, a constaté un incident dans la réception par certains demandeurs d'emploi des SMS de relance qui leur sont adressés par Pôle emploi à partir d'une de ses plates-formes d'envoi ", a expliqué SFR dans un communiqué.

[null,null] Le communiqué de presse de SFR publié par lucasroxo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.