Plan de relance économique : une attention particulière portée sur les jeunes

Il y aura sans doute 800 000 à un million de chômeurs de plus en France, estimait le président de la République lors de son interview du 14 juillet. D’où la nécessité d’un plan de relance, et la priorité, ce sera de tout faire pour aider les jeunes.

france 2

Éviter le chômage pour les 700 000 jeunes qui vont rentrer sur le marché du travail cette année, c’est la priorité pour Emmanuel Macron. Lors de son intervention mardi 14 juillet, il a annoncé plusieurs dispositifs destinés à l’embauche des jeunes, comme l’exonération de charges pour les salaires allant jusqu’à 1,6% du SMIC pendant une à deux années.

La création de contrats d’insertion

"Je pense qu’on se situerait entre 1 000 et 1 500 euros par mois de charge en moins sur le salaire d’un jeune. Dès lors que l’activité nous le permettra, on s’empressera justement de favoriser plutôt les jeunes à l’embauche", affirme Aurélien Greco, gérant d’une brasserie parisienne. Autre outil : la création d’une aide sur les contrats de professionnalisation, mais également la création de 300 000 contrats d’insertion. Ce sont des contrats aidés destinés à toucher les jeunes les plus éloignés du travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une agence Pôle emploi à Gravelines (Nord), le 30 mars 2016.
Une agence Pôle emploi à Gravelines (Nord), le 30 mars 2016. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)