Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A augmente de 23,2% au deuxième trimestre 2020, malgré une baisse en juin

Au total, 4 407 300 personnes sont inscrites en catégorie A. Pour les catégories A, B, C ce nombre s’établit à 6 115 600.

Une agence Pôle Emploi, à Paris, le 25 juillet 2020.
Une agence Pôle Emploi, à Paris, le 25 juillet 2020. (HUGO PASSARELLO LUNA / HANS LUCAS / AFP)

Le chômage s'envole au deuxième trimestre en France. Malgré une légère baisse du nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A en juin, le niveau de chômage reste très élevé, avec une hausse de 23,2% en France (hors Mayotte) sur les mois d'avril, mai et juin, au plus fort de la crise du coronavirus. Au total, 4 407 300 personnes sont inscrites en catégorie A. Pour les catégories A, B, C ce nombre s'établit à 6 115 600, selon les chiffres de Pôle emploi publiés lundi 27 juillet.

En juin 2020, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi n'ayant exercé aucune activité (catégorie A) a baissé de nouveau fortement sur le mois (-204 700) mais demeure à un niveau élevé (4 220 900) en France (hors Mayotte). Le nombre de demandeurs d'emploi ayant exercé une activité réduite au cours du mois (catégories B et C) continue d'augmenter (+236 200). 

Ce recul en juin "est plus particulièrement porté par la baisse du nombre de ceux qui recherchent un métier dans la construction et le BTP, ainsi que dans l'hôtellerie et le tourisme", conséquence de la reprise de l'activité autorisée dans ces deux derniers secteurs en juin, souligne la Dares, le service statistique du ministère du Travail. Comme en mai, où elle avait diminué de 3,3%, l'évolution du nombre de chômeurs s'explique principalement par la reprise d'activité réduite de demandeurs d'emplois qui n'avaient pas travaillé du tout en mai.