Cet article date de plus de huit ans.

Le chômage a légèrement augmenté de 0,2 % en juillet

Au mois de juillet, Pôle Emploi a enregistré 6.300 demandeurs d'emplois de plus qu'en juin. Une hausse "modérée" selon ministère du Travail de 0,2%. "L'inversion de la courbe du chômage des jeunes devient aujourd'hui une réalité" a affirmé Michel Sapin, le ministre du Travail. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault estime que ces chiffres constituent un "encouragement".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Le
chômage a légèrement augmenté au mois de juillet de 0,2%. Cette progression de 6.300 demandeurs d'emploi est qualifiée de "modérée " par le ministère du Travail.

Pour le gouvernement, le chômage augmente moins vite que les mois précédénts. Dans un communiqué, le ministère compare la
tendance de mai à juillet, à savoir +7.100 chômeurs en plus en moyenne par
mois, à une moyenne de +31.700 entre février et avril. En clair, depuis mai, le nombre de demandeurs d'emploi augmente quatre fois moins vite qu'au début de l'année. 

"Bien sûr, le retournement n'est pas encore là, mais deux éléments majeurs sont au rendez-vous. Je pense d'abord à la très faible hausse constatée sur le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A, dans la continuité des chiffres des deux derniers mois ", a déclaré Jean-Marc Ayrault lors d'une conférence de presse sur les retraites mardi soir.

Cependant, l'embellie ne touche pas tous les chômeurs. Ceux qui ont des petits contrats, qui ont travaillé quelques heures dans le mois ne voient pas encore venir l'amélioration. Ils ont été 52.200 de plus à s'inscrire sur les listes de Pôle Emploi en juillet (+1,1%) soit 4,85 millions d'euros.

Les
jeunes, toujours une priorité

Seuls les jeunes profitent de cette bonne tendance. "L'inversion de la courbe du chômage des
jeunes devient aujourd'hui une réalité. Il faut qu'elle soit durable, et pour
cela nous devons encore redoubler nos efforts
" a affirmé Michel Sapin, le
ministre du Travail. Il souligne que lundi, le 50.000ème jeune bénéficiaire d'un
emploi d'avenir a signé son contrat. "Pour le troisième mois consécutif,
le nombre de jeunes demandeurs d'emploi en catégorie A diminue, de 0,8% ce
mois-ci, après -0,3% en juin et -0,5% en mai
"", note le communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.