Cet article date de plus de sept ans.

Chômage des jeunes : que prévoit le plan de l'Union européenne ?

Doté d'un montant global de 8 milliards d'euros, il doit bénéficier à 300 000 personnes en France, selon François Hollande. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Selon la Commission européenne, le taux de chômage des moins de 25 ans atteint 23,5% dans l'Union européenne. ( MAXPPP)

Plus d'une personne de moins de 25 ans sur cinq est au chômage en Europe, soit 6 millions de jeunes. Pour remédier à ce vaste problème, un plan nommé "Garantie jeune" a été adopté par les 27 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, réunis à Bruxelles (Belgique), dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 juin. Francetv info détaille les mesures prévues par ce dispositif.

Qui pourra bénéficier de ce dispositif ?

Le plan pose le principe qu'un jeune - une personne majeure âgée de moins de 25 ans et déjà dans la vie active - doit bénéficier, quatre mois après avoir perdu un emploi ou terminé une formation, d'une nouvelle formation, d'un stage ou d'un emploi. 

En France, ce dispositif européen pourrait bénéficier à 300 000 personnes. Le pays doit recevoir 600 millions d'euros dans le cadre de ce plan. Lors d'une conférence de presse, François Hollande a annoncé que seules seront concernées les régions françaises "où le taux de chômage des jeunes est supérieur à 25% de la population active de moins de 25 ans". 

Quels sont les moyens financiers de ce plan ?

Six milliards d'euros seront débloqués dès 2014-2015. Puis cette enveloppe sera augmentée, jusqu'à huit milliards. Concrètement, les Vingt-Sept ont accepté de concentrer sur ces deux années 2014-2015 les 6 milliards d'euros de crédits budgétaires européens initialement prévus pour sept ans.

La Banque européenne d'investissement (BEI) financera pour sa part des infrastructures d'apprentissage et d'enseignement supérieur, la formation des jeunes et des prêts étudiants, a ajouté le président français. Le capital de la BEI a été augmenté de 10 milliards d'euros dans le cadre du pacte de croissance, conclu en juin 2012 par les Etats membres de l'UE.

Ce plan peut-il être efficace ?

Experts et économistes jugent l'enveloppe de 6 milliards d'euros très insuffisante. Pour répondre à cette objection, les dirigeants de l'UE ont décidé qu'elle pourrait être complétée, au-delà de 2015, par des crédits dégagés grâce à la flexibilité introduite dans la gestion des lignes budgétaires de l'Union.

François Hollande a ainsi expliqué que les Vingt-Sept avaient décidé de consacrer en priorité à l'emploi des jeunes "toutes les marges de manœuvre supplémentaires qui pourront être dégagées à partir de 2015-2016". "Ce qui veut dire qu'en réalité, nous aurons non seulement les 6 milliards, mais sans doute deux à trois fois plus de crédits européens pour lutter contre le chômage des jeunes" sur l'ensemble de la période 2014-2020, a estimé le chef de l'Etat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.