INFOGRAPHIES. Comment a évolué le chômage sous le quinquennat de François Hollande

Si le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté depuis cinq ans, la tendance est moins forte que sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

C'est la dernière publication du nombre de chômeurs de la présidence Hollande. Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A inscrits à Pôle emploi a augmenté de 1,3% au mois de mars par rapport au mois précédent, selon l'indicateur publié par le ministère du Travail, mercredi 26 mars. Le nombre de chômeurs est néanmoins en recul de 0,9% sur un an. Pour dresser le bilan du quinquennat de François Hollande en matière de lutte contre le chômage, nous avons représenté sur deux graphiques l'évolution du nombre de demandeurs d'emploi depuis 2002.

Une augmentation continue depuis juin 2008

Lorsque François Hollande arrive au pouvoir en mai 2012, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A augmente déjà depuis quatre ans. Après une période de baisse enregistrée lors du quinquennat de Jacques Chirac, le chômage augmente en effet depuis la crise financière de 2008. Nous avons représenté sur une courbe ce nombre de demandeurs d'emploi corrigé des variations saisonnières, ce qui explique les baisses constatées les six premiers mois de chaque année, l'activité étant la plus forte au mois de juin.

Une hausse moins prononcée que sous Sarkozy

Pour comparer l'évolution du marché de l'emploi pendant les quinquennats de François Hollande, de Nicolas Sarkozy et de Jacques Chirac, nous avons pris pour référence le nombre de chômeurs de catégorie A lors de l'arrivée au pouvoir de chacun des trois présidents, puis nous en avons calculé l'évolution dans les cinq ans qui ont suivi. Le nombre de demandeurs d'emploi en mai 2002, en mai 2007 et en mai 2012 sert ainsi de base aux tracés des courbes de chaque quinquennat. Si le nombre brut de demandeurs d'emploi est plus élevé sous François Hollande que sous Nicolas Sarkozy, la hausse enregistrée lors du dernier quinquennat est néanmoins plus faible que lors du précédent.