Ex-SNCM : une compagnie remise à flot

De la Corse à Marseille (Bouches-du-Rhône), l'ex-SNCM, en grande difficulté, a laissé place à Corsica Linea il y a deux ans. La société est-elle aujourd'hui remise à flot ?

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le ferry rouge de Corsica Linea quitte la Bonne Mère de Marseille (Bouches-du-Rhône), direction la Corse. Cette compagnie est née sur les cendres de la SNCM, que les passagers ne semblent pas regretter : "Là, c'est beaucoup plus relax, je sais que je pars et que je reviens", plaisante un habitué. Car il y a quatre ans, les bateaux ont été bloqués à quai par des grévistes en colère. Le conflit s'enlise, alors que la SNCM perd de l'argent. Un redressement judiciaire est prononcé. Depuis, l'entreprise a été rachetée par un consortium d'entrepreneurs corses, dans la douleur d'un plan social.

Les salariés sont intéressés aux bénéfices

Des centaines de salariés ont été licenciés. Les effectifs sont passés de 1 600 à 900 seulement. Alors, il a fallu faire des efforts de productivité. Pierre-Antoine Villanova, le nouveau directeur s'est battu pour convaincre les salariés et apaiser les relations. Et son meilleur argument, c'est un intéressement aux bénéfices. L'absentéisme a chuté de 30%, les salariés sont de retour au travail, et les ferrys partent à l'heure. En deux ans, la consommation de fioul a baissé de 7%. Les passagers eux, sont plus nombreux, + 25% par rapport à l'époque SNCM. Et tout a été pensé pour qu'ils rapportent plus. Les tarifs des traversées ont augmenté, et sur le bateau, le service a été repensé, avec un service en salle, qui permet de consommer davantage. Résultat : 20% de chiffre d'affaires en plus, et des clients satisfaits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ferry rouge de Corsica Linea quitte la Bonne Mère de Marseille, direction la Corse. 
Le ferry rouge de Corsica Linea quitte la Bonne Mère de Marseille, direction la Corse.  (FRANCE 3)