Assurance chômage : des règles plus strictes pour les demandeurs d'emploi

Le Premier ministre a annoncé sa réforme sur l'assurance chômage mardi 18 juin. Le dispositif sera moins généreux avec les demandeurs d'emploi dès le 1er novembre.

France 3

Faire des économies, c'est l'objectif affiché par l'exécutif. Mardi 18 juin, le Premier ministre Édouard Philippe a présenté sa réforme sur l'assurance chômage. Désormais, pour s'inscrire à Pôle emploi il faudra avoir travaillé six mois durant les 24 derniers mois, et non plus quatre, sur les 28 derniers mois. Les conditions pour recharger ses droits vont également se durcir. Avant, pour relancer une période d'indemnisation, il fallait travaille un seul mois. À présent ce sera six. L'exécutif veut qu'il ne soit plus possible de gagner plus au chômage qu'en travaillant.

Les cadres dans le viseur

Enfin, les indemnités deviennent dégressives pour les cadres. Pour les salaires supérieurs à 4 500 €, au bout de six mois, le montant sera réduit de 30%. Avec cette réforme, le gouvernement espère renflouer les caisses de l'État de 3,4 millions d'euros. Pour le secrétaire général de la CFDT, ces mesures sont "profondément injustes". Les chômeurs verront leurs droits changer à partir du mois de novembre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chômage a baissé de 1,1% au quatrième trimestre 2018.
Le chômage a baissé de 1,1% au quatrième trimestre 2018. (PASCAL GUYOT / AFP)