Cet article date de plus de quatre ans.

Chômage : "Sur le quinquennat, il n'y a pas d'inversion" de la courbe

Suite à l'annonce des chiffres du chômage jeudi, Mathieu Plane, directeur-adjoint de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), a expliqué sur franceinfo que le taux de chômage est supérieur à celui de 2012.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.


Photo prise le 27 avril 2016 sans une agence Pôle emploi de Montpellier (Hérault).










 (PASCAL GUYOT / AFP)

"Sur le quinquennat, il n'y a pas d'inversion du chômage, on est à un niveau supérieur à celui de 2012", a indiqué jeudi 24 novembre sur franceinfo Mathieu Plane, directeur-adjoint du département analyse et prévision à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits dans la catégorie A a diminué de 11 700 en octobre, soit une baisse de 0,3%, selon les chiffres de Pôle emploi publiés aujourd'hui.

Une baisse continue depuis un an

Sur un an, ce nombre a reculé de 2,8%, "la plus forte baisse annuelle depuis mai 2008", a déclaré le ministère du Travail. "Depuis un an, effectivement, on a une tendance baissière du chômage", a confirmé Mathieu Plane.

"En revanche, quelle que soit la statistique que vous prenez, depuis 2012, vous avez une augmentation significative du chômage", a poursuivi Mathieu Plane. Pas d'inversion de la courbe, mais "le plus dur est derrière nous", selon l'économiste, car "le point haut a été atteint au second semestre 2015".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.