Chômage : pourquoi certains emplois ne sont-ils pas pourvus ?

Depuis plusieurs années, entre 200 000 et 300 000 offres d'emploi ne trouvent jamais preneurs. La situation peut paraître surprenante dans un pays comme le nôtre où le chômage est important.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il est possible d'avoir une forte affluence à Pôle emploi et des entreprises qui ne trouvent pas de main-œuvre dans une même ville. Le paradoxe des offres d'emploi non pourvues pose question. Entre 200 000 et 300 000 offres de poste par an sont retirées en France faute de candidats. Comment expliquer ce manque de candidats ? "Si vous augmentez la qualification, si vous modifiez très profondément la formation professionnelle, si vous développez l'apprentissage, si vous organisez mieux les lycées professionnels, à ce moment-là vous aurez un chômage structurel qui diminuera", commente Jean-Hervé Loreinzi, le président du Cercle des économistes.

Quid de l'attractivité des offres ?

Former plus de plombiers, d'ingénieurs, d'électriciens, cela permettrait-il de trouver des candidats pour toutes les offres non pourvues ? Certaines offres ne sont pas suffisamment attractives et n'offrent qu'une situation précaire. Si l'on parvenait à réduire à 0 le nombre d'emplois non pourvus, le taux de chômage en France baisserait d'environ 1 point, autour de 9%.

Le burn-out, une maladie professionnelle de plus en plus fréquente. \"Reconnaître les souffrances qui viennent de la vie sociale serait vraiment une mesure d’utilité publique\" Claude Halmos. 
Le burn-out, une maladie professionnelle de plus en plus fréquente. "Reconnaître les souffrances qui viennent de la vie sociale serait vraiment une mesure d’utilité publique" Claude Halmos.  (MAXPPP)