Cet article date de plus de deux ans.

Brésil : la fin du miracle économique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Brésil : la fin du miracle économique
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La campagne bat son plein au Brésil. L'élection de Jair Bolsonaro, le leader d'extrême droite, serait un tournant pour le pays. Comment expliquer une telle percée ? Beaucoup invoquent la mauvaise santé de l'économie et le creusement des inégalités.

Dans les rues de Rio de Janeiro (Brésil), Lidian Da Silva Pinheiro parcourt des kilomètres à vélo. Sa carriole est son outil de travail. Elle vend boissons et cigarettes. Elle se fait jusqu'à 100 € les bonnes semaines. "C'est lourd, mais c'est ça ma vie, charger ma marchandise, pédaler, trouver une place, décharger, toute la journée", explique-t-elle. Lidian a été salariée, puis employée de maison, avant de connaître le chômage. Travailler dans la rue est la seule solution, selon elle, pour s'en sortir. Mais aucune loi ne la protège, et elle peut à tout moment se faire confisquer sa marchandise par la police. Cette mère de deux enfants fait désormais partie des invisibles, ces travailleurs illégaux poussés à la rue par la crise.

35 millions d'invisibles

Un million de Brésiliens sont sortis l'an dernier de la catégorie de demandeurs d'emploi pour travailler de manière informelle. La récession a largement aggravé ce phénomène. On estime que 35 millions de Brésiliens travaillent dans ces conditions. En quatre ans, le nombre de chômeurs a triplé au Brésil. Le pays faisait pourtant figure de modèle, pendant les années Lula. Que reste-t-il du miracle économique brésilien ? Prix du pétrole en hausse, crise politique, consommation et investissement en berne... Pour beaucoup c'est la désillusion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.