Assurance chômage : vers un durcissement des règles

Le gouvernement souhaite durcir les conditions d'accès à l'assurance chômage. Comment se place la France par rapport à ses voisins européens ?

FRANCE 2

Un grand bouleversement attend les futurs bénéficiaires de l'assurance chômage. Actuellement, pour toucher cette indemnité, il faut avoir travaillé au minimum quatre mois sur une période de 28 mois après le dernier contrat. Selon Les Échos, il faudra à l'avenir avoir exercé une activité durant six mois sur 24. "En clair travailler plus longtemps, sur une période plus courte", résume la journaliste Justine Weyl sur le plateau du 13 Heures.

L'Espagne, le pays le plus souple d'Europe

Pour être indemnisé en Allemagne, il faut avoir travaillé 12 mois sur 24, soit un jour sur deux. Des conditions d'accès plus strictes. Mais les Pays-Bas restreignent davantage l'allocation chômage : le pays exige six mois de travail sur un peu plus de huit. De son côté, l'Espagne arrive en tête des États les plus souples avec 12 mois de travail sur 72. Si la règle des six mois sur 24 est effectivement adoptée par le gouvernement, la France restera au milieu de ce classement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans presque 9 cas sur 10, ces trop-perçus concernent des demandeurs d’emploi qui cumulent un emploi et une assurance chômage.
Dans presque 9 cas sur 10, ces trop-perçus concernent des demandeurs d’emploi qui cumulent un emploi et une assurance chômage. (GERARD JULIEN / AFP)