Assurance chômage : les pistes pour économiser 4 milliards d'euros

L'assurance chômage devra se priver de près de 4 milliards d'euros d'ici trois ans. Le gouvernement veut instaurer un système de bonus-malus pour les contrats courts ou la dégressivité des allocations les plus élevées.

Voir la vidéo
France 3

Les partenaires sociaux ont reçu mardi 25 septembre la lettre de cadrage qui annonce les orientations du gouvernement avant les négociations sur la réforme de l'assurance chômage. Elle fixe d'abord un objectif : 3,9 milliards d'économies en trois ans. Elle part d'un constat : les entreprises ont de plus en plus recours aux contrats courts qui augmentent le nombre de demandeurs d'emploi et creusent le déficit de l'Unedic. Le gouvernement préconise des mécanismes réellement incitatifs pour responsabiliser les entreprises, comme le bonus-malus sur les cotisations sociales.

Quatre mois de négociations

La permittence est dans le collimateur aussi. Le gouvernement souhaite limiter le cumul salaires-allocations chômage pour les salariés qui alternent contrats courts et période de chômage. Enfin, la dégressivité des indemnisations pour les cadres n’apparaît pas dans la lettre, mais cette mesure viserait à pousser les chômeurs à reprendre un emploi. Les syndicats du patronat et des salariés ont quatre mois pour trouver un accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dernière séance de négociations sur l\'assurance chômage en juin 2017. 
Dernière séance de négociations sur l'assurance chômage en juin 2017.  (MAXPPP)