ArjoWiggins : un organisme rachète les maisons des salariés pour faciliter la mobilité professionnelle

Action Logement propose le rachat des maisons d'ex-salariés d'ArjoWiggins qui trouvent un emploi à plus de 70 km de leur domicile actuel.

Quand on perd son emploi, on se retrouve souvent dans des situations où les difficultés s'accumulent. C'est pour sortir de cet engrenage qu'une opération est menée auprès des anciens salariés d'ArjoWiggins dans la Sarthe. 600 personnes avaient été licenciées en mars 2019, et pour aider à retrouver un emploi, un organisme propose de racheter le logement d'une personne qui aurait trouvé un CDI loin de chez elle afin de faciliter la mobilité professionnelle. C'est ce dont pourrait profiter Stéphane Blot, ancien d'ArjoWiggins qui a mis sa maison en vente. "J'ai une opportunité de partir en Dordogne", confie celui qui a passé vingt-et-un ans dans son ancienne entreprise.

Il faut partir pour un CDI

Sa maison est en vente depuis plus d'un mois à 140 000 euros. mais si d'ici le mois d'octobre elle n'est pas vendue, Action Logement la rachètera à 80% du prix. L'organisme s'occupera alors de la revente, et en cas de plus-value, elle sera versée à Stéphane Blot. "Le double intérêt du dispositif est pour le salarié, mais il est également d'éviter que sur un territoire qui connaît une catastrophe industrielle, le marché immobilier s'écroule brutalement", indique Olivier Joachim, responsable régional d'Action Logement. Pour en bénéficier, il faut avoir été en CDI un an avant la fermeture de l'usine au moins, partir à plus de 70 km et quitter la région pour signer un CDI.

Le JT
Les autres sujets du JT
La papeterie de Besse-sur-Braye, dans la Sarthe.
La papeterie de Besse-sur-Braye, dans la Sarthe. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)