Airbus : la suppression de mille emplois en vue

Airbus annonce ce mercredi 23 novembre la suppression d'un millier de postes en Allemagne et en France. Les syndicats craignent des licenciements dans un groupe qui engrange les commandes.

Les carnets de commandes sont pleins à craquer. Et pourtant Airbus s'apprête à supprimer jusqu'à mille postes en Europe. "Pour nous c'est clair, on refuse des licenciements secs", explique le secrétaire FO chez Airbus SAS Jean-Marc Escourou. Des licenciements secs, ce serait une première dans l'histoire de l'avionneur européen. Et cette possibilité inquiète particulièrement à Suresnes (Hauts-de-Seine), où les syndicats craignent la fermeture du site.

Les doublons dans le viseur

Si Airbus veut tailler dans ses effectifs, c'est parce l'entreprise souhaite se restructurer d'ici 2017. La maison mère d'Airbus va fusionner avec la branche d'aviation commerciale. Objectif : supprimer les postes en doublon. Les services administratifs, informatiques ou ressources humaines seraient visés. La direction n'a pas souhaité s'exprimer. Mais il y a trois mois, elle avait évoqué la possibilité d'une réduction des coûts et des effectifs. La direction devrait annoncer les détails de ces suppressions de postes lors du comité européen du groupe la semaine prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Airbus A380 au salon de l\'aéronautique de Franborough, en Grande-Bretagne en 2014.
Airbus A380 au salon de l'aéronautique de Franborough, en Grande-Bretagne en 2014. (BLOOMBERG / BLOOMBERG /GETTY IMAGES)