Chômage des seniors, impôts, otage, expo universelle... les principales annonces de Hollande

François Hollande a annoncé jeudi, lors d'une émission sur TF1, la création d'un contrat aidé et le retour d'une allocation pour les chômeurs seniors. Il a promis qu'il n'y aura "pas d'impôts supplémentaires sur qui que ce soit" jusqu'à la fin du quinquennat. Il a annoncé la candidature de la France à l'Exposition universelle de 2025 et s'est déclaré "favorable" à celle de Paris aux JO de 2024.

(François Hollande lors d'une émission sur TF1 le 06 novembre 2014 © Reuters)

Chômage et deux mesures pour les seniors

François Hollande a annoncé, jeudi soir lors de l'émission En direct avec les Français  sur TF1, qu'il avait "pu commettre des erreurs, qui n'en fait pas ? (...) J'avais parlé de  l'inversion de la courbe du chômage. Ce n'est pas venu, je m'en suis fait  reproche parce que c'était une espérance pour beaucoup  (...) Je reconnais cette erreur. "

François Hollande admet une "erreur" sur sa promesse d'inversion de la courbe du chômage
--'--
--'--

Dans le même temps, il a annoncé deux mesures pour les chômeurs seniors. Tout d'abord, le retour d'une allocation pour ceux qui ont suffisamment cotisé mais n'ont pas atteint l'âge de la retraite. "J'ai décidé pour les personnes qui ont toutes leurs annuités, qui ont plus de 60 ans et qui ne trouveront plus l'emploi jusqu'à 62 ans (...), on pourra avoir cette prestation ", "pour les conduire à la retraite ", a annoncé François Hollande interpellé par une demandeuse d'emploi de 60 ans de Seine-Saint-Denis. L'Allocation équivalent retraite (AER) permettait aux chômeurs de faire la jonction entre la fin des indemnités chômage et la retraite. Elle a été supprimée en janvier 2011 et partiellement rétablie en janvier 2013.

Le chef de l'Etat a aussi annoncé la création d'un contrat aidé pour les chômeurs seniors à qui il manque quelques trimestres de cotisation. Ce sera un emploi "soit dans l'entreprise, soit dans une collectivité ", aidé par l'Etat. François Hollande a dit vouloir que ces chômeurs seniors puissent prendre leur retraite en étant au travail.

François Hollande annonce une allocation et un contrat aidé les chômeurs seniors
--'--
--'--

15.000 emplois verts

Le chef de l'Etat a précisé que 15.000 emplois d'avenir, dont la création a été votée par l'Assemblée nationale dans le cadre du budget 2015, sera effective "d'ici janvier prochain ". Il précise que ces emplois, qu'il rebaptise emplois verts, seront sans condition de diplôme pour les jeunes et mis en place avec les entreprises et non les collectivités.

15.000 emplois d'avenir, que François Hollande rebaptise emplois verts, vont être créés pour les jeunes
--'--
--'--

"Pas d'impôts supplémentaires sur qui que ce soit" 

François Hollande a annoncé qu'il n'y aura "pas d'impôt supplémentaire sur qui que ce soit ". "Il y aura une baisse d'impôt telle que je l'ai annoncée (...) Il n'y aura rien au-delà de ce qui a été annoncé ", jusqu'à la fin du quinquennat, a-t-il insisté. Il a ajouté qu'à "un moment donné, la classe moyenne supérieure ne peut plus accepter d'augmentation d'impôt ".

François Hollande annonce qu'il n'y aura pas de hausse d'impôt "sur qui que ce soit" à partir de 2015
--'--
--'--

"Service universel", "deuxième chance", plan numérique

François Hollande s'est dit favorable à l'élargissement du service civique. "Si on pouvait aller plus loin que ce qui se passe aujourd'hui (...) Aujourd'hui, il y a à peu près 35.000 jeunes qui sont en service civique (...) C'est peu, 35.000 (...) on voudrait l'élargir. Qu'on puisse aller vers un service qui pourrait s'appeler universel. On a besoin de cohésion dans notre pays. Il y a plein de personnes qui sont prêtes à donner un peu de temps ". Et le président d'ajouter qu'il pourrait organiser un référendum sur l'instauration d'un tel service, qui serait alors obligatoire pour les jeunes.

Toujours pour les jeunes, le chef de l'Etat a déclaré qu'"à partir du mois prochain, tout jeune de 16 à 25 ans qui est sorti du  système scolaire pourra revenir soit dans l'école pour avoir une seconde chance, l'apprentissage, un stage, une formation en entreprise, si c'est possible un emploi ".

François Hollande a aussi précisé la mise en place du plan numérique à l'école
--'--
--'--

L'otage Serge Lazarevic pourrait être en vie

Interrogé sur le sort du dernier otage français, Serge Lazarevic enlevé au Mali, François Hollande a répondu ne pas avoir "de nouvelles qui laisseraient penser qu'il aurait été assassiné ". "Nous avons des preuves, pas récentes, qui laissent penser qu'il est vivant. Nous avons des preuves qu'il est sans doute encore capturé ", a-t-il ajouté. Il a aussi déclaré que le jour où il a appris la mort d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, avait été le "pire jour de son quinquennat ". 

Exposition universelle de 2025 et JO de 2024

"La France va déposer sa candidature pour l'exposition universelle. C'est 50 millions de visiteurs ", a annoncé le président de la république. Et le chef de l'Etat d'ajouter que "la France a besoin de se projeter, elle est une grande nation  qui doit montrer qu'elle est capable d'accueillir. (...) En ce qui concerne les Jeux olympiques de 2024, il s'est déclaré "favorable à ce que la ville de Paris, si elle en décide, présente sa candidature ".