VIDEO. Diabétique, il se lance des défis sportifs pour lutter contre les préjugés

Hakaroa Vallée a été diagnostiqué diabétique de type 1 à l'âge de 11 ans. Brut l'a rencontré.

BRUT

Policier, pompier, militaire, gendarme…Hakaroa ne pourra jamais pratiquer l'une de ces professions. En cause : une loi qu'il souhaite voir disparaître. Lorsqu'il a appris qu'il était diabétique de type 1 à l'âge de 11 ans, Hakaroa s'est dit d'emblée : "Ma vie est foutue."

Aujourd'hui, le jeune garçon a le sentiment de ne pas pouvoir bénéficier des mêmes droits que les autres, d'être un "un sous-citoyen". Mais il ne s'est pas avoué vaincu : "C'est cette injustice (…) qui me force à continuer mon combat", lance-t-il avec enthousiasme.

Le combat d'un sportif 

"C'est vraiment grâce au sport que j'ai su me reconstruire", explique Hakaroa. Amateur de course à pied, il courrait le semi-marathon alors qu'il n'avait que 9 ans. Peu à peu, le jeune garçon a compris que, même avec sa maladie, il pourrait vivre normalement et se lancer tous les défis sportifs imaginables. "J’ai voulu montrer que la maladie ne m'avait rien pris", soulève le sportif qui continue de courir et d'aller toujours plus loin. 

Hakaroa Vallée a été diagnostiqué diabétique de type 1 à l\'âge de 11 ans. Brut l\'a rencontré.
Hakaroa Vallée a été diagnostiqué diabétique de type 1 à l'âge de 11 ans. Brut l'a rencontré. (BRUT)