Scandale Orpea : l’État saisit la justice pour détournement d’argent public

Publié
Scandale Orpea : l’État saisit la justice pour détournement d’argent public
France 2
Article rédigé par
A. Bard, M. Lecointre, D. Bonnet, B. Bervas - France 2
France Télévisions

L’étau se resserre autour du groupe d’Ehpad privé Orpea. L’État a annoncé samedi 25 mars qu’il allait saisir la justice et réclamer le remboursement des dotations publiques qui n’auraient pas été utilisées en faveur des résidents. 

Après six semaines d’enquête, des contrôles dans une dizaine d’Ehpad Orpea et au siège de l’entreprise, le gouvernement rend ses conclusions samedi 25 mars. Il indique que des dysfonctionnements graves ont été constatés. Dans un communiqué de quelques lignes, le ministère résume certaines défaillances : carences nutritionnelles des résidents, Ehpad surchargés, irrégularité dans l’usage des fonds publics et marges arrières.   

Le rapport d’enquête d’Orpea restera finalement confidentiel   

Dans un communiqué sur l’enquête réalisée par les services de l’État, la maltraitance dénoncée par plusieurs familles de résidents et des salariés n’est jamais évoquée. La ministre de l’Autonomie répond que la justice sera saisie pour détournement d’argent public, et seulement sur ce point. Si le détournement est avéré, Orpea pourrait donc être condamné à rembourser l’État à hauteur de plusieurs millions d’euros, selon le gouvernement. Pour un ancien salarié d’Orpea, qui avait aidé à révéler l’affaire, la réaction de l’État est insuffisante. Il s’étonne aussi du manque de transparence de l’État, car le rapport d’enquête d’Orpea, qui devait être rendu public, restera finalement confidentiel. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.