Retraites : "Si on trouve autre chose" que l'âge pivot pour garder le système à l'équilibre "on le prendra avec plaisir", assure un député de la majorité

Le député LREM des Français établis hors de France a jugé que "d'autres moyens" devaient être trouvés avec les syndicats. 

Roland Lescure, député LREM, en septembre 2019. 
Roland Lescure, député LREM, en septembre 2019.  (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

Roland Lescure, député La République en marche des Français établis hors de France et président de la Commission des Affaires économiques affirme sur franceinfo samedi 11 janvier "qu'il y a d'autres moyens que l'âge pivot, sans aucun doute", pour un système des retraites à l'équilibre. 

>>> Grève du 11 janvier : nouvelle journée de manifestations contre la réforme des retraites, des "propositions concrètes" d'Edouard Philippe attendues. Suivez notre direct

Alors que dans le projet de loi transmis aux partenaires sociaux jeudi soir, l'âge d'équilibre apparaît à plusieurs reprises, Roland Lescure assure que cette disposition pourrait être abandonnée. "Très clairement oui, si on trouve autre chose qui équilibre le système, on prendra autre chose avec plaisir, c'est tout l'objet de la conférence de financement", affirme le député. Pour garder les comptes à l'équilibre, "il y a d'autres moyens sans aucun doute que l'âge pivot que l'on avait dans un premier temps envisagé. Il faut qu'on les trouve avec les syndicats réformistes", poursuit l'élu LREM.

"Le sort de l'âge pivot sera déterminé in fine par la loi (…) mais aujourd'hui je pense qu'on est à un virage important, sur la bonne voie", ajoute le député. Lors d'une brève allocution, le Premier ministre a annoncé vendredi qu'il ferait des "propositions concrètes" par écrit dans la journée de samedi, qui pourraient former la base d'un "compromis" avec les partenaires sociaux.