Retraites : quels sont les régimes spéciaux actuels ?

Alors que le haut-commissaire à la réforme des retraites a assuré que des dispositifs particuliers pourraient être maintenus, Jean-Paul Chapel fait le point sur les régimes actuels.

FRANCE 2

Les régimes spéciaux, qui permettent à certaines professions de partir à la retraite plus tôt et qu'Emmanuel Macron avait assuré vouloir supprimer, ont déjà été réformés par le passé. "Quand l'âge légal du départ à la retraite est passé de 60 à 62 ans pour le régime général, les régimes spéciaux ont aussi vu leur âge de départ retardé de deux ans, détaille le journaliste Jean-Paul Chapel en plateau. Mais surtout, la durée de cotisation nécessaire pour toucher une retraite à taux plein a été alignée pour tout le monde : 42 annuités de cotisation pour les régimes spéciaux comme pour le régime général."

Un départ à 52 ans pour certains régimes

Aujourd'hui, les cheminots ont donc le droit de partir à 57, et même 52 ans pour les conducteurs. Les agents de la police nationale, les surveillants pénitentiaires et les contrôleurs aériens bénéficient des régimes les plus généreux, avec un départ à la retraite possible dès 52 ans, alors que les aides-soignants, les agents de la police municipale et les sapeurs pompiers doivent patienter jusqu'à 57 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme se familiarise avec l\'outil informatique.
Une femme se familiarise avec l'outil informatique. (GEORGES GOBET / AFP)