Cet article date de plus d'un an.

Retraites : quelles différences entre un enseignant du public et du privé ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Retraites : quelles différences entre un enseignant du public et du privé ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les enseignants du public et du privé ont deux régimes de retraite bien distincts. Le journaliste Jean-Paul Chapel fait le point sur le plateau de France 2.

Depuis jeudi 5 décembre, les enseignants sont mobilisés pour protester contre la réforme des retraites. En très grande majorité, ces derniers enseignent dans des établissements publics, comme l'explique le journaliste de France Télévisions Jean-Paul Chapel. Les enseignants du privé et du public n'ont pas le même régime de retraite. Ceux du privé ne sont pas fonctionnaires, ainsi ils ont le régime de retraite du privé. "Certes, ils ont la même rémunération que leurs collègues fonctionnaires en salaire brut, mais ils cotisent davatange pour leur retraite. C'est ce qui explique un salaire net inférieur", confie le journaliste, avant de donner des exemples.

L'objectif est d'harmoniser le système de retraites

"En moyenne, un professeur des écoles gagne 2 500 euros net par mois dans le privé, contre 2 310 euros net par mois pour son homologue du public. Et quand vient l'heure de la retraite, leur pension est calculée selon les règles du privé sur les 25 meilleures années. Leur pension peut être moins avantageuse que celle des fonctionnaires, qui est calculée sur les six derniers mois en fin de carrière. La réforme devrait harmoniser le système", conclut Jean-Pierre Chapel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Retraite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.