Retraités : Inquiétudes sur le pouvoir d'achat

Douze millions de retraités viennent de toucher leur pension. Beaucoup ont constaté l'augmentation de la CSG qui pèse sur leur revenu et leur pouvoir d'achat.

Cette vidéo n'est plus disponible

Roger Domard était facteur. Retraité, il loue ce petit studio de 27 mètres carrés à Paris. Avec l'augmentation de la CSG, il perd désormais 29 euros par mois, soit 345 euros par an de revenus. Sa perte de pouvoir d'achat ne sera pas compensée comme promis par le gouvernement, car il ne paye pas de taxe d'habitation. Une injustice pour lui. "Qu'on arrête de nous dire qu'on est des privilégiés, qu'on est un coût pour la société. Nous avons participé à la création de richesses dans notre pays, il est juste qu'on puisse en recevoir les fruits."

Journée d'action en mars

À 72 ans, René Domard sait qu'il va devoir faire des choix. Il aime se faire plaisir en allant au restaurant, il va être obligé de compter. Pour que sa voix porte, il retrouve chaque semaine d'anciens syndiqués de la poste, qui comme lui, s'estiment lésés. "Je suis obligé d'aller à l'épicerie solidaire", témoigne l'un d'eux. Roger Domard et ses camarades participeront à la journée nationale d'action des retraités, prévue le 15 mars. 



Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne âgée pendant une séance de thérapie artistique dans une maison de retraite de Rueil-Malmaison, le 19 février 2013.
Une personne âgée pendant une séance de thérapie artistique dans une maison de retraite de Rueil-Malmaison, le 19 février 2013. (AMELIE-BENOIST / BSIP)