Retraites : deux Français sur trois ont peur d'être pauvres quand ils seront vieux

Selon une enquête de la CFDT menée auprès de 120 000 personnes et publiée ce jeudi matin, plus de la moitié des Français ressentent de l'inquiétude quand ils pensent à leur retraite.

Selon une enquête de la CFDT, publiée jeudi 18 octobre 2018, les moins de 35 ans sont les plus perplexes quant à la possibilité d\'avoir une retraite.
Selon une enquête de la CFDT, publiée jeudi 18 octobre 2018, les moins de 35 ans sont les plus perplexes quant à la possibilité d'avoir une retraite. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Plus de la moitié des personnes interrogées (56%) se disent inquiètes lorsqu'elles pensent à leur retraite et seul un Français actif sur deux (52%) estime pouvoir bénéficier d'une retraite. C'est ce qui ressort d'une enquête inédite de la CFDT, "Parlons retraites", que franceinfo révèle jeudi 18 octobre. La confédération syndicale a récolté cet été les avis de 120 000 personnes interrogées sur les aspirations et les craintes des Français en matière de retraite. 

Les jeunes actifs particulièrement inquiets

Les moins de 35 ans sont les plus perplexes. Près des deux tiers d'entre eux ne sont pas sûrs de toucher une pension.

Si une nette inquiétude ressort de cette enquête, le système par répartition reste largement plébiscité. Les trois quarts des personnes (75%) ayant répondu à l'enquête se disent fiers de pouvoir payer la retraite de leurs aînés. Mais les deux tiers des répondants (65%) ont peur d'être pauvres quand ils seront vieux. Un quart d'entre eux (26%) pensent par exemple qu'ils ne pourront pas rester dans leur logement actuel, 23% estiment même qu'ils ne seront pas capables d'assurer leurs dépenses courantes.

Le système de retraite actuel vu comme "injuste"

L'autre enseignement de cette enquête porte sur le regard des Français sur la réforme du système de retraite qui se prépare. Les trois quarts des personnes interrogées (74%) trouvent le système actuel injuste et la plupart ne le comprennent pas vraiment. Seul un quart des répondants (25%) affirme bien connaître le système des retraites. Huit Français sur dix (80%) pensent par exemple que la part de leur salaire qui sert à payer les retraites est de moins de 20% alors que les niveaux de cotisations sont plus élevés, entre 23% et 27%.

La majorité des répondants (58%) souhaitent également un système de retraites avec des règles communes et des règles spécifiques aux métiers. Un tiers (35%) attendent des règles uniformes pour tous.

Pour une solidarité renforcée

Enfin, selon l'enquête de la CFDT, les trois quarts des personnes ayant répondu refusent le chacun pour soi en matière de retraite. Et plus de la moitié (55%) défendent une retraite à la solidarité renforcée, notamment pour les femmes. 55% pensent qu’il est normal qu'elles soient avantagées par le système de retraite car elles sont désavantagées en termes de carrière.

L'enquête "Parlons retraites" a été réalisée entre le 12 juin et le 29 août 2018. Plus de 120 000 personnes y ont répondu. Les données ont été redressées et analysées par une équipe de chercheurs en sciences sociales du CEET (Centre d’étude de l’emploi et du travail) afin de rendre l’échantillon plus semblable à la population française (sexe, âge, appartenance syndicale et niveau d’étude).