Retraites : les pompiers ont obtenu une exception sur la future réforme

La réforme des retraites est toujours en cours, mais le climat social risque bien de compliquer la négociation du futur système de retraites. L'exécutif envisage déjà des exceptions. Les sapeurs-pompiers estiment que la spécificité de leur métier sera bien prise en compte, ce qui fragilise le caractère universel de la réforme.

France 3

Une délégation de pompiers a été reçue au ministère de l'Intérieur, mercredi 6 novembre, pour parler retraites. Au programme des discussions : l'âge de départ, qu'ils souhaitaient maintenir à 57 ans. A l'issue de leur entretien avec Jean-Paul Delevoye, le sourire est de mise : les pompiers garderont bien la possibilité d'un départ à la retraite avant l'âge légal, comme les militaires, les douaniers et les policiers.

Le secteur hospitalier compte aussi se faire entendre

Ces métiers régaliens ne seront peut-être pas les seules entorses à la retraite universelle. Après plusieurs semaines d'agitation sociale à la SNCF, les cheminots, eux, pourraient bénéficier d'une clause favorable. De quoi donner des idées au secteur hospitalier, qui manifestera jeudi 14 novembre. À un mois de la grande mobilisation du 5 décembre, tout semble désormais possible. Jean-Paul Delevoye a prévu 350 rendez-vous sectoriels d'ici à la fin de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les sapeurs-pompiers de Paris en intervention, le 14 février 2018. 
Les sapeurs-pompiers de Paris en intervention, le 14 février 2018.  (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)