Retraites : de nombreuses pensions mal calculées, selon la Cour des comptes

Publié
Retraites : beaucoup de pensions mal calculées, selon la Cour des comptes
Article rédigé par
C. Tixier, O. Poncelet, F. Blevis, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

Selon la Cour des comptes, une retraite sur sept est mal calculée, et dans les trois quarts des cas, c’est en défaveur des retraités concernés. Ce n’est pas nouveau, mais si la situation s’est un peu améliorée, elle n’en reste pas moins injuste.

Le calcul des pensions de retraite est dans le collimateur de la Cour des comptes en raison d’erreur dans les montants, souvent au détriment des Français. Avant sa retraite, Françoise Latil s’est penchée sur le montant de sa pension et de celle de son mari. Dans le relevé de carrières, elle a remarqué plusieurs oublis. "Je me suis aperçue que l’année 1999 avait disparu. Or, j’ai travaillé toute l’année comme les autres années. Mon mari a été dans le même cas. Il lui manquait deux années, 2015 et 2016. Cela représente une diminution de retraites de 50 euros nets par mois. Là, je suis tombée des nues donc je me suis dit, il faut tout pointer, tout contrôler", affirme-t-elle.

Modifier les anomalies en ligne

L’année dernière, un retraité sur sept a été victime d’une erreur de calcul, pour un montant estimé à 70 millions d’euros. Près de trois-quarts des anomalies sont au détriment des assurés. "On fait partir à la retraite maintenant des personnes qui ont connu plusieurs employeurs, connu des périodes de chômage et donc ont des carrières beaucoup plus hachées, donc il faut reconstituer, en quelque sorte recoudre le fil de leur trajectoire personnelle", estime Renaud Villard, directeur général de la Cnav. D'ici à la fin de l’année, les anomalies pourront être modifiées en ligne et les droits plus rapidement recalculés en cas d’erreur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.