Retraite minimum : les Français en faveur d'une revalorisation

La consultation sur la réforme des retraites, qui a duré six mois, se termine. Bilan : 92% des 20 000 participants réclament une revalorisation des petites retraites.

FRANCE 2

Que vont devenir les petites retraites après la réforme ? L'inquiétude grandit chez les principaux intéressés interrogés sur un marché parisien. "Quand on a travaillé toute sa vie, on a le droit d'avoir une retraite décente", explique une passante. Aujourd'hui, il existe deux dispositifs qui permettent de garantir un minimum de ressources aux retraités.

Deux pensions très proches

D'abord, l'allocation de solidarité aux personnes âgées, auparavant appelée minimum vieillesse. Elle s'élève à 833 € par mois pour une personne seule et elle est destinée aux personnes qui n'ont pas ou peu travaillé. Ensuite, le minimum contributif est destiné aux personnes qui ont la durée légale de cotisation ou l'âge de retraite à taux plein. Il complète les petites pensions. Les deux taux sont parfois très proches et les travaux en cours visent à davantage valoriser le travail pour que les salariés qui ont travaillé toute leur vie touchent une pension nettement supérieure au minium vieillesse.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus de 35 000 contributions et plus de 200 000 visiteurs ont été recensées sur la plateforme internet dédiée à la réforme des retraites.
plus de 35 000 contributions et plus de 200 000 visiteurs ont été recensées sur la plateforme internet dédiée à la réforme des retraites. (JOEL SAGET / AFP)