Réforme des retraites : Édouard Philippe recule sur l'âge pivot

Dans une lettre envoyée aux partenaires sociaux samedi 11 janvier, Édouard Philippe retire provisoirement l'âge pivot de 64 ans du projet de réforme des retraites.

France 3

Il lui aura fallu presque vingt-quatre heures pour écrire sa lettre. Le Premier ministre a couché ses propositions par écrit. Il retire l'âge pivot du projet de loi, mais seulement provisoirement. "Je suis disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme que j'avais proposée (...) Dans l'hypothèse où un accord ne pourrait intervenir, le gouvernement prendra les mesures pour atteindre l'équilibre d'ici 2027", explique le Premier ministre dans sa lettre.

Nouvelles mobilisations la semaine prochaine

Les partenaires sociaux ont jusqu'à avril pour trouver un accord. La CFDT salue le "retrait de l'âge pivot" et va "poursuivre les discussions dans le cadre proposé". Le leader de l'UNSA est lui aussi soulagé. Les syndicats les plus réfractaires ont manifesté samedi à Paris. Quand ils ont appris la concession du gouvernement, certains manifestants se sont réjouis mais ils réclament toujours le retrait du projet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe, le 19 décembre 2019 à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe, le 19 décembre 2019 à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)